Le bilan de compétences

Le bilan de compétences est accessible aux salariés en CDI, CDD ou intérimaires. Il peut être effectué dans le cadre d’un congé dont la durée est au maximum fixée à 24 heures de temps de travail, consécutives ou non. Ces heures de congé sont assimilées à une période de travail effective  pour le calcul des droits à congés payés et aux avantages liés à l’ancienneté. Ce bilan permet au salarié de faire le point sur sa vie professionnelle, ses compétences, sa motivation, son projet professionnel futur, sa formation, ses aptitudes, son potentiel.

Qu’est-ce que le bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est un protocole d’évaluation qui est mené par un spécialise dans ce domaine et se déroule comme suit :

  • Une phase préliminaire : elle permet de définir les besoins du salarié.
  • Une phase d’investigation : elle permet d’analyser les motivations du salarié et ses aptitudes.
  • Une phase de conclusion : elle permet d’établir un projet professionnel pour le salarié et les étapes à suivre pour le mettre en œuvre.

L’initiative du bilan de compétences peut provenir du salarié ou de son employeur. Un demandeur d’emploi peut également souhaiter avoir accès à cette prestation qui sera gérée par Pôle Emploi.

Pourquoi faire un bilan de compétences ?

Il peut y avoir plusieurs raisons à l’exercice du bilan de compétences :

  • Pour prendre une décision professionnelle.
  • Pour se revaloriser.
  • Pour accepter un changement de poste ou de fonctions dans l’entreprise.
  • Pour avoir de nouvelles perspectives de carrière.

Ce bilan de compétences permettra de répondre aux questions professionnelles, connaitre les opportunités actuelles en fonction du marché du travail ainsi que mettre en place un projet professionnel cohérent et réaliste.

Les conditions d’accès au bilan de compétences

Pour les salariés en CDI : ils doivent avoir travaillé au moins 5 ans et être au moins depuis 12 mois dans l’entreprise où ils souhaitent effectuer leur bilan de compétences

Pour les salariés en CDD: ils doivent avoir travaillé au moins 24 mois durant les 5 dernières années et au moins 4 mois au cours des 12 derniers mois

Et pour nos salariés intérimaires ? Ils doivent avoir travaillé soit :

  • Au moins 5 ans et effectué 1600 heures au cours des 18 derniers mois dans l’entreprise où ils souhaitent faire leur bilan de compétence,
  • 3200 heures d’intérim au cours des 36 derniers mois et effectué 1600 heures au cours des 18 derniers mois dans l’entreprise où ils souhaitent effectuer leur bilan de compétence.

Découvrez la GPEC pour plus d’information sur la formation.