La réforme du diplôme comptable :

L’arrêté concernant la réforme du Diplôme de Comptabilité et Gestion  et Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion a été publié le 27 juin 2019. Très attendue par les candidats, cette réforme a été appliquée à la rentrée de septembre 2019.

Notes, dispenses et reports :

Avant la réforme les notes étaient acquises à vie par les candidats, désormais elles auront une durée de validité.

Les notes obtenues jusqu’en 2019 obtenues avant la date de mise en place de l’arrêté sont valables et reportables jusqu’à la session 2027.

Cette règle est valable pour les notes supérieures à 10 ainsi que pour les notes supérieures à 6 et inférieures à la moyenne. Une réinscription aux épreuves pour les notes supérieures à la moyenne, obtenues avant la réforme est possible. Cependant, elle supprime la possibilité du report de notes. 

 

La réforme du Diplôme de Comptabilité et Gestion :

Plusieurs changements sont à prévoir avec cette réforme. Toutes les épreuves du DCG sont maintenant coefficient 1.

Les épreuves du DCG permettent d’obtenir 14 crédits européens. Ce diplôme de comptabilité et gestion (niveau licence) équivaut à un total de 180 crédits ECTS (European Credits Transfer Scale, soit Système européen de transfert et d’accumulation de crédits, en Français) qui permettent de faciliter la reconnaissance académique des savoirs et compétences acquis par les étudiants pendant leurs études dans les pays de l’union Européen.

La réforme du Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion :

La réforme pour le DSCG entre en vigueur pour la session d’octobre 2020.

Les coefficients des UE restent les mêmes que pour les précédentes sessions d’examen, tout comme les crédits européens obtenus à la suite du passage du DSCG (120 ECTS).

Enfin nous pouvons constater que l’évolution du DCG et DSCG vont de pair avec une économie globalisée, l’internationalisation des échanges, l’évolution des technologies, la communication, les normes IFRS, et une bonne utilisation de l’anglais.