Modulation du prélèvement à la source : à renouveler avant le 7 décembre, et à confirmer

Le printemps 2020 arrive à grands pas et comme chaque année vous devez déclarer vos revenus de l’année précédente, suite à cela votre taux de prélèvement à la source sera actualisé.

Néanmoins, il se peut que durant l’année où ce taux est actif, votre vie professionnelle soit modifiée suite à une augmentation salariale, un licenciement, une baisse de revenus…

Toutes ces raisons vous poussent à mettre à jour le « taux actualisé ». Si ce changement professionnel vous concerne vous avez jusqu’au 7 décembre de l’année en cours pour effectuer cette correction.

Durant la fin d’année, l’administration fiscale impose des échéances pour le prélèvement à la source.

Même si le concept reste simple, il possède certaines subtilités notables. En effet après avoir fait votre déclaration de revenus au printemps, votre taux de prélèvement se met automatiquement à jour en septembre. C’est une des améliorations majeure apportée par le prélèvement à la source : la réactivité. Cependant si votre situation professionnelle est modifiée entre-temps cela peut poser un problème. Pour pallier à cet inconvénient, l’administration fiscale offre la possibilité de moduler notre taux actualisé, que ce soit pour l’augmenter ou le diminuer, si entre deux déclarations vos revenus ont changé (hausse ou baisse de salaire, événement de carrière).

Mais attention vous n’avez pas tout votre temps pour déclarer des changements de revenu, vous ne pouvez le faire que jusqu’au 7 décembre de l’année en cours.

Pour actualiser votre taux, il vous suffit de vous rendre dans votre espace personnel crée sur www.impots.gouv.fr, puis dans l’onglet «Gérer mon prélèvement à la source ». Cliquer sur «Actualiser ». On vous demande alors d’indiquer vos revenus estimés pour l’année suivante. Une fois cela fait, les nouvelles informations sur vos revenus pourront être prises en compte dès le mois de janvier.

Pour finir, il reste un point très important : si vous avez modifié votre taux durant l’année vous devez impérativement confirmer votre changement avant le 31 décembre. En effet, si vous omettez de le faire votre mise à jour du taux ne sera pas appliquée pour l’année suivante et vous resterez à votre ancien taux. Il vous faut donc obligatoirement valider votre changement si vous ne voulez pas de mauvaise surprise en début d’année.