Le recrutement prédictif

Bienvenue dans le recrutement 2.0, appelé recrutement prédictif. Cette nouvelle forme de recrutement trouve sa source dans le digital et les Big Data et pourrait bien révolutionner le monde du recrutement. Il n’a rien à voir avec l’intuition du recruteur, au contraire, il permettrait de réduire les erreurs grâce à un algorithme.

Qu’est-ce que le recrutement prédictif ?

Le recrutement prédictif, nouveau mode de recrutement va-t-il permettre aux entreprises de trouver la perle rare ? Quand est-il vraiment de ce nouveau mode de recrutement ? Cette nouvelle technique de recrutement est possible grâce à des algorithmes qui vont anticiper de manière fiable les probabilités qu’un salarié réussira dans l’entreprise. Ce système permet même d’anticiper la fin de la période d’essai du salarié. On pourrait donc prédire plus manière plus fiable que l’instinct du recrutement si le salarié sera performant et heureux dans l’entreprise.

Comment fonctionne le recrutement prédictif ?

L’entreprise qui souhaite utiliser ce mode de recrutement doit répertorier les facteurs caractéristiques du poste à pouvoir et plus particulièrement ceux qui feront son succès. Ces facteurs doivent aussi bien comprendre en compte les compétences professionnelles que les traits de caractères recherchés pour le poste à pourvoir. En somme, il faut collecter toutes les données afférentes au poste pour les rentrer dans l’algorithme.

Les avantages du recrutement prédictif

Ce type de recrutement comporte de nombreux avantages. Particulièrement, il allège le processus de recrutement en ne proposant au recruteur que les candidats qui répondent à l’algorithme. Les chargés de recrutements n’auront donc plus à trier de CV papier et en lire beaucoup pour trouver le candidat recherché. Également, ce mode de recrutement  élimine la subjectivité du recruteur par rapport au candidat.

Les inconvénients du recrutement prédictif

Cependant, ce mode de recrutement comporte quand même quelques limites. En effet, ce système est binaire puisqu’il ne prend pas en compte de la subjectivité du recruteur. Cela peut être aussi un inconvénient puisque le candidat devra répondre parfaitement aux compétences et aux diplômes requis pour être sélectionné par l’algorithme.