Les règles éthiques de l’intérim

Dans le secteur de l’activité intérimaire, il existe des règles plus ou moins tacites du bon comportement à avoir pour mettre toutes les chances de son côté. Cela commence par la relation a entretenir avec son agence d’emploi et les recruteurs. Ces relations doivent être privilégiées afin de maximiser ses chances de trouver un emploi, que ça soit pour une mission intérimaire ou pour un Contrat à Durée Indéterminée (CDI).

La relation avec l’agence d’emploi

Bien que la négociation du salaire ne soit pas préconisée du tout dans le secteur intérimaire, il existe de nombreux éléments sur lesquels vous pouvez échanger avec votre interlocuteur au sein de l’agence d’emploi. Il est important pour le candidat de comprendre les éléments de son salaire et il ne doit pas hésiter à ce renseigner sur le sujet. Par exemple, l’existence de tickets restaurants est une information que peut demander le candidat. D’autres éléments sont aussi substantiels : le rythme de travail (35h ou 39h), de savoir si les heures de travail effectuées au-delà de la durée contractuelle sont payées en heures supplémentaires ou accordées en heures de RTT.

Il est donc primordiale d’entretenir une bonne relation avec votre agence d’emploi si vous souhaiter être positionné sur des contrats. Chez Abil Ressources, nous faisons le maximum pour satisfaire nos candidats, nous répondons toujours à leur sollicitation, nous nous engageons à essayer de les placer sur un poste qui leur correspond et à les replacer à la fin de leur mission.

Malgré toutes ses recommandations, il est possible de négocier son salaire en intérim.